Alors ma pt'ite dame, on en est où ?

Ouh, là, c'est qu'on courre...

J'ai adopté un sablier, le temps y file au grain, tout fin.

Limoneux. Avec un peu d'argile, et une structure micropolyédrique, si, si, je vous assure.

Le matériel ? Entre XIVe et le militairement incorrect.

Bref, j'aurai aimé faire plus long, mais mes tranchées me rattrapent...

Juste donc pour vous dire que ma main a retrouvé sa truelle et qu'à nouveau capitaine crochet d'un jardin endormi, mes heures sont plus limoneuses et jardinières que studieuses au front d'un clavier ami.

      

Mais je re trouverai le fil des mots, promis.

Laissez-moi réveiller le bel endormi, au pied de ses tours amies. Et après, je reviendrai, si, si.