C'est quoi ça ?

C'est un monsieur qui laisse causer les arbres...

Une branche, un crayon, du vent...

Entre le pendule de Foucault et les fractales...

Le piquant du pin des aiguilles, le pleureur à l'envers des saules pâles...

On se demande si tout cela pourrait finir par vouloir dire quelque chose. Se retrouver du côté de l'or des nombres, ou retranscrire la part des ombres.

Indolents, insolents. Ou maîtrisés.

Les arbres ont toujours d'étranges histoires à raconter.

TIM KNOWLES