Et la CAF alors mes petits chats ? Ton fameux rendez-vous ?

Ohhh, ben je l'ai eu, grand moment !

Arrivée 1/4 d'heure avant, histoire de ne pas passer à côté du truc. Je me retrouve devant une machine qui me demande mon code secret.

Ah, mon code secret. Heu... Sauf que j'en ai pas moi, de code secret ! Enfin si, j'en ai, j'en ai même plein, que je consigne dans un petit carnet, vu que maintenant, faut que tu secrétises pour tout et n'importe quoi.

Mais là...

Panique à bord. Pas d'accueil. Personne. Enfin personne, des milliers de personnes, avec momichards braillards, ou braillants tous seuls. Mais point de Jean-Claude Kouyemol dispo, à moins de faire 3/4 d'heure de queue dos à dos.

Je me précipite contre toute attente dans un box inoccupé (c'est fou le nombre de poussettes qu'il y dans ces boxs...).

Là, un monsieur me dit : "c'est soit votre numéro de téléphone, soit votre date de naissance".

Pfiou, c'est bien de le dire. Ça devait être écrit quelques part, à l'article 58b47d96 du code de la CAF, mais j'avais du sauter la page. Un moment d'inatention, allez savoir.

Du coup je réessaye.

Re-panique

J'ai TOUT fait, mon numéro, celui du mâle, ma date de naissance, celle du mâle, celle des enfants... Nada, niente, que chi. J'aurai même pu faire une grille de loto. RIEN ! A part un beau panneau genre "attention", "interdit", m'affirmant avec célérité que je puis, en jeu, participer.

Merde.

Re-retour vers le box à sieur aimable. Qui me dit : "ben oui, vous êtes trop en avance, le code s'active 10 minutes avant l'heure de votre rendez-vous".

J'avais dû rater l'alinea 25b du code susdit. Je l'avais pas lu non plus cette page là. J'ose même pas imaginer ce qui peut arriver à une petite dame moins informée, ou qui n'aurait pas le culot de demander. Et PAF ! Le rendez-vous !

Ou comment compliquer ce qui était fait pour simplifier.

Bon, j'attends, j'attends, je suis sur des starting blocks. 9 minutes et 30 secondes avant, je tape frénétiquement.

YES ! Tain, ça a marché.

tumblr_inline_nljtr1tVey1sjdbdf_1280

Après, j'attends...

Et le 313 s'affiche. J'aurais dû me méfier le 3 sans 13, c'est comme Vincent mit l'âne, ça fait un nombre de pattes bizarre ce truc là.

tumblr_inline_nlju2mgDEx1sjdbdf_1280

Arrivée devant Simone Jesairien.

Qui cherche, qui cherche, mais qui trouve pas le formulaire hardement demandé. Si le mâle bossait en Papouasie Nouvelle Guinée, elle aurait trouvé, elle avait la case, mais en frontalier, soit juste moins de 2 heures de bagnole, ça, elle a pas.

Oh, elle a bien eu un cas similaire, hein, y'à 15 jours, mais elle a oublié comment on fait.

Alors, elle cherche dans ses petites fiches en papier. Parce qu'elle prends des notes Simone. Mais ça sert à rien. Parce que dans ses notes, soit 3 bouts de PQ, un post-it et 2 ou 3 machins griffonnés sur un ticket de restau, le tout glissé dans les fiches bien propres de sa formation d'origine, c'est tout chiffon.

C'est con hein ?

Ben ouais, elle retrouve pas.

Alors elle va voir Gérard Jesaitout, mais sans papier ni crayon.

Là je me suis dit "t'ain sur suis tombée sur l'hypermnésique du service. Qui va retenir d'une traite qu'il faut faire le formulaire E 313 B 24, puis taper PROUT, pour ensuite basculer en code GREU, ce qui te fait revenir sur la base CRAS. Et là tu mets 569874258623b73"

Ouais, enfin, j'y ai cru 2 secondes.

Simone revient.

Tape 2 ou 3 trucs, et beugue.

- "Ahhh, mais là, qu'est-ce qu'il faut que je fasse ?"

Simone repart.

Puis revient avec Gérard. Look précieux, genre folle énervée.

Et lui dit -"mais si, c'est simple, regarde, c'est que t'as raté le passage du PROUT, fallait valider ROT-oto avant."

tumblr_inline_nljtvkNvEO1sjdbdf_1280

Ah, ben c'est ça...

Gérard repart, encore plus énervé.

Simone refait la manip. Et re-beugue.

Sauf que là, elle ose plus aller demander à Gérard.

...

Alors elle choisit l'option bien connue de la la famille "Jesairien', graaaannnde tradition familiale : à savoir, se défausser sur la bête.

Généralement, dans ces cas là "on a un problème d'informatique". Ouais.

C'est toujours la faute de ces pauvres ordi. Jamais de celui qui est devant, vous avez remarqué ? Autrement dit, c'est pas moi, c'est ma soeur, kakassé la machine à vapeur. Là, c'est la faute de la CAF, grand blob devant l'éternel. Quand on habite à côté de la frontière, y savent, mais à 150 km, non.

J'insiste hein. Explique que bon, c'est pas comme si la France n'avait, à l'identique de la perfide Albion, que la mer en guise de limite à camions. Des frontières quoi. Que y'en a plein, et que forcément, si un jour on la traverse pour aller bosser de l'autre côté, normalement, la CAF elle a ce qu'il faut pour faire les papiers.

-"Oui, mais non, nous, on à pas l'habitude de faire ça."

Là, je pense à Claude François, et je sais pas pourquoi, je finis par "Si j'avais un marteau"... Allez savoir, on fait de drôles de circonvolutions parfois...

Who ho, hoho hhhoo...

Petite danse intérieure. Doublée d'une certaine amertume, voire amertume certaine, on va pas se le cacher.

Du coup, tant qu'à défausser, la dame saisit le service des "onsaitpas".

Et écrit un beau courrier à la CAF...

tumblr_inline_nlju45epll1sjdbdf_1280

Heu... Ça se mordrait pas un peu la queue là ? Un truc genre mise en abyme ?

T'ain, un verre de vin blanc, vite. Ou du martini, je suis pas regardante. Pourvu que ça détende un peu...

-"Je mets URGENT, madame, pour qu'il vous répondent vite"

Ahhh, d'accord, je pense que ça va bien aider ça...

-"Et quand est-ce qu'ils vont répondre ?"

-"Ah, ça, je peux pas vous dire, ça dépend si ils ont beaucoup de dossiers à traiter avant".

M'est avis, vu ma pratique de la chose, que les pauvres employés qui répondent sont genre Dédale juste avant qu'il ne foute le Minotaure dans son labyrinthe...

tumblr_inline_nlju0gsT4o1sjdbdf_1280

"Oui, parce que je vois que vous avez déjà 3 mails de réponse en attente".

Ben ouais, attends cocotte, entre deux verres de pif, c'est pas comme si on agissait pas non plus, comme si on vous marquait pas à la culotte, comme si on cherchait pas à vous bourrer un peu le mou, histoire de palier aux esprits enlisés. Générallement, on finit avec l'étiquette "famille chiante". Oui, mais au moins, on a eu une réponse.

Bon, sachant que nos mails, depuis 3 mois, ils y ont toujours pas répondu... -"Naaan, attends,c'est qu'on avait pause déjeuner. Et qu'en plus, on finit à 16 h 00". Oui, mes petits chats. A 16 h 00...

Bon, je m'étais promis de m'enchaîner à la chaise si je ne repartais pas avec le papier demandé. Sauf qu'il est 15 h 55, et que les portes de devant sont déjà fermées. Et que je vois dans l'oeil de Simone qu'elle a envie d'un petit goûter.

Aïe. Ca sent le sapin.

Simone me congédie... -"Merci madame, on vous tient au courant. Au-revoir madame".

J'insisite un peu :-"Mais vous sauriez-me dire quand j'aurais une réponse"

-"Au-revoir madame"

Voilà, autrement dit, si on était au Québec, un joli "va ch.er" de toute beauté.

Bon.

Autant vos dire que le mâle, de retour de l'étranger a hautement apprécié.

Quant à moi, j'ai mis une bouteille de Martini au frigo. Pas besoin de glaçons comme ça. Direct live.

*

Sinon, c'est confirmé, je vais voir Hubert dans 15 jours, trop contente ! Y'a que l'Art qui sauve...

hubert_robert

Et éventuellement un petit Martini..

Nan, pas celui qu'on boit, celui-là...

800px_Simone_Martini_040

En voiture Simone !