05 février 2012

Métamorphoses terrestres des peuples de l'air

Le fait est que la métaphore me plaît... Qu'au-delà de la projection terrestre, La gracilité aérienne et agreste. La fragilité n'est qu'apparence. Et qu'éphémère y rime avec constance. L'humanité n'a jamais pu se résoudre, à ignorer ces êtres de poudres. De pigments et de reflets. De rose et de vermillon. D'iris et de bleuet. Tant de beauté fascine, encor et encor. A l'envi l'oeil imagine, et se pare d'ambre et d'or. J'aime ces minuscules, ces tous petits, ces ridicules. Ces avortons, qu'un simple geste aérien, l'air... [Lire la suite]
Posté par nain_de_jardin à 23:47 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,