Lorsque de merveilles en émerveillement, la nature se réveille sous un manteau blanc,

Versailles, hiver 2010 (9)

L'oeil s'enorgeuille aux parterres enneigés de lumineux lambrequins aux topiaires parés.

Versailles, hiver 2010 (4)

Assourdi d'azur et de marmoréen, le jardin s'épure alors aux flocons aériens.

Versailles, hiver 2010 (11)

Mirant de volutes cotonneuses aux champs argentés, pour qu'à son dessein la nature s'étende en majesté.

Versailles, hiver 2010

Subtils organdis aux mariées des bassins.

Versailles, hiver 2010 (5)

Pudiques voiles aux poudrés d'or et d'étain.

Versailles, hiver 2010 (12)

L'hiver sied décidément magnifiquement aux jardins...